Affiche_Contre Nestlé jusqu'à la mort

Temps Présent a mené une enquête minutieuse, rencontrant toutes les parties, y compris les représentants de la multinationale suisse. Luciano Romero a été tué alors qu’il devait témoigner en Suisse contre Nestlé lors d’un procès symbolique organisé par l’ONG Multiwatch. Les services secrets colombiens n’ignoraient rien : ils avaient intercepté des messages de militants, y compris de citoyens suisses.

En Colombie, ce meurtre a été qualifié de crime contre l’humanité. Pourtant, la Suisse a refusé d’éclaircir le rôle de Nestlé dans l’assassinat de ce père de famille engagé pour plus de justice dans son pays. La décision prise par les autorités cantonales confirme l’impression selon laquelle les dispositions légales existantes ne vont pas assez loin. Une discussion est essentielle afin de réfléchir aux solutions contre l’impunité dont bénéficient les multinationales.