Telesur, 23 mai 2016

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Michel Temer, l’actuel président par interim du Brésil suspendra temporairement de sa charge le ministre de la Planification, sénateur du Parti du Mouvement Démocratique Brésilien (PMDB) Romero Jucá après la diffusion d’un enregistrement audio qui porte préjudice à son gouvernement provisoire.

Dans cet enregistrement, actuellement aux mains du Procureur de la République, Jucá dit à l’ex président de la compagnie Transpetro Sérgio Machado qu’un procès politique concernant la présidente Dilma Rousseff serait la meilleure façon d’entraver l’enquête sur la corruption dans l’entreprise d’Etat Petrobras.

Au cours de la conversation, Machado demande à Jucá de monter « quelque chose » pour le protéger et pour freiner les avancées de l’enquête contre lui grâce à un éventuel nouveau gouvernement.

« Nous devons trouver une solution (…) Nous devons changer le Gouvernement pour freiner le carnage », assure Jucá et il ajoute que l’enquête sur la corruption dans le Parti du Mouvement Démocratique Brésilien nepeut pas être dans les mains du juge Moro. »

Au cours de la conversation qui dure un peu plus d’une heure, Jucá parle de mettre en place un pacte national grâce au nouveau Gouvernement avec les membres du Tribunal Suprême Fédéral du Brésil mais il note qu’il sera difficile de convaincre le juge Teori Zavascki qui est chargé de l’enquête sur l’Opération Lava Jato à la Cour Suprême, parmi d’autres membres du Tribunal.

Romero Jucá a confirmé l’authenticité de la conversation filtrée par le journal Folha de S.Paulo et a assuré qu’elle a eu lieu au début de cette année. Cependant, il nie avoir eu l’intention de freiner l’enquête avec le président par interim Michel Temer.

Enregistré secrètement, le dialogue entre Machado et Jucá s’est déroulé des semaines avant le vote à la Chambre qui a provoqué la destitution de la présidente Dilma Rousseff.

Romero Jucá est actuellement ministre de la Planification, du Développement et de la Gestion. Avant sa nomination, il était sénateur pour le PMDB.

La réponse de Temer

Après la diffusion de l’enregistrement sur lequel Romero Jucá parle d’un pacte pour arrêter les avancées de l’enquête sur la corruption dans l’affaire Lava Jato dans laquelleil est directement impliqué, le Gouvernement provisoire de Temer a commencé à évaluer l’impact d’une éventuelle sortie du ministre de la Planification.

Temer aurait prévu de suspendre Jucá à cause de sa culpabilité dans cette affaire pour se défendre lui-même et ne pas s’y voir impliqué. Sa décision serait annoncée lundi ou mardi selon ce que rapporte le journal brésilien.

« Je veux souligner l’importance de Lava Jato, un mouvement né dans la rue et il faut y faire attention », a dit le président par interim.

Pour essayer de résoudre la première crise du nouveau gouvernement, le président par interim a rencontré ce matin les ministres Jucá et Eliseu Padilha (Maison Civile) et le conseiller spécial Moreira Franco.

Jucá est sous le coup d’une enquête pour des accusations de corruption. Il a refusé de démissionner bien que des membres du Parti des Travailleurs de Rousseff et des alliés de Temer le lui aient demandé.

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Temer-reconoce-audio-donde-su-gabinete-promueve-el-impeachment-20160523-0037.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/05/bresil-temer-reconna-t-que-la-destitution-de-dilma-rousseff-etait-organisee.html

Jucá démissionne

Romero Jucá attendra que le justice se prononce sur son cas et il a assuré qu’il était tranquille et avait « toute confiance » dans le président par interim Michel Temer.

Le le ministre de la Planification du Brésil Romero Jucá a annoncé qu’il abandonnera temporairement sa charge après la filtration d’un enregistrement audio dans lequel il conspire pour organiser le procès politique contre la présidente Dilma Rousseff pour freiner l’enquête sur la corruption à Petrobras.

« Ce soir, j’appellerai le Ministère Public Fédéral. Dès demain (mardi), j’abandonnerai ma charge en attendant que la Justice se prononce sur mon cas. J’ai une totale confiance dans le président Temer et je suis tout à fait tranquille à propos de ce que j’ai fait », a dit Jucá lors d’une conférence de presse qu’il a donnée au Congrès National de Brasilia.

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Renuncia-ministro-de-Temer-que-planeo-el-impeachment-a-Rousseff-20160523-0045.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/05/bresil-temer-reconna-t-que-la-destitution-de-dilma-rousseff-etait-organisee.html