Jeudi 20 juin à 19.00 Salle commune de la Rue Salomé 13 à Bienne

En Colombie et selon le Cinep (Centre de Recherche et d’éducation des peuples) en 2018, 618 dirigeants et dirigeantes des mouvements sociaux et communaux ont été assassinés et depuis la signature des accords de paix, 133 membres des FARC sont mort de manière violente. Dans ce pays le gouvernement d’Iván Duque a proposé de ruiner le processus de paix et de ne pas reconnaitre le pacte conclu avec l’État. Il s’y déroule une intense persécution contre l’opposition, qui est criminalisée et judiciarisée.

Quand en Europe on parle de crise humanitaire et de violation des droits humains en Amérique Latine, les médias présentent la situation au Venezuela comme étant emblématique. Cette attention différenciée se rencontre aussi au niveau des gouvernements et des organisations multilatérales, qui ne reconnaissent pas Nicolas Maduro, imposent des sanctions commerciales et politiques, mais gardent un silence total sur ce qui se passe en Colombie.

Pour comprendre la réalité de ces deux pays et la manière dont leurs difficultés sont différemment abordées nous invitons à une discussion avec :

Gladys Rojas, éducatrice populaire et défenseure des droits humaines et avec Pablo de Jésus Santiago Quintana, paysan agro minière du Sur de Bolívar. Ils travaillent et vivent en Colombie. Participeront également Laura Flórez et Natalie Benelli, qui dans le cadre d’une brigade de solidarité, ont séjourné dernièrement au Venezuela.

Venez nombreuses. Il aura traduction !!!

Invitent :

Radio Güarapo, PdA-POP (Partei der Arbeit, Parti Ouvrier Populaire), l’Association Suisse-Cuba, Casa Alba Biel/Bienne, Réseau de fraternité et de solidarité avec la Colombie, ALBA Suisse, Jumelage Bienne – San Marcos.

SdB-Venezuela_Biel Trac en français