l y a quelques jours, le Gouvernement vénézuélien a annoncé qu’il avait arrêté un groupe de soldats comprenant un officier de l’Armée de l’Air qui cherchait à remettre en arche le coup d’Etat du 30 avril. Ces putschistes, apparemment dirigés par un ex-ministre de la Défense, envisageaient d’assassiner le président Maduro. Mais la tentative a échoué. Comme on s’y attendait, les médias occidentaux ont à peine évoqué le rôle fondamental d’Israël dans cette nouvelle tentative qui a échoué lamentablement. Depuis la reconnaissance la reconnaissance par Israël du pantin pro-occidental Juan Guaidó, l’entité sioniste a opéré tout le long de la frontière du Venezuela avec la Colombie pour le compte des Etats-Unis. Mais cette opération, qui a fini par échouer, a été la première à impliquer les membres du MOSSAD contre le Gouvernement vénézuélien.

Plusieurs facteurs et plusieurs éléments importants ont créé la situation actuelle au Venezuela mais l’ingérence d’Israël dans les affaires latino-américaines est rarement mentionnée.

 Le chaos politique au Venezuela est le résultat de la combinaison de l’extrême vulnérabilité d’un Etat pétrolier et des conséquences des politiques et des initiatives impérialistes qui alimentent la corruption interne. Mais le soutien du renversement de Maduro de la part des Etats-Unis et d’Israël fait partie d’un ordre du jour plus large destiné à renforcer une campagne anti-palestinienne en Amérique Latine aux dépens du peuple vénézuélien.

 La solidarité envers la lutte des Palestiniens pour leur autodétermination a atteint son apogée pendant les années de gouvernement du président Hugo Chávez jusqu’à nos jours et les dirigeants vénézuéliens ont critiqué avec virulence les violations flagrantes du Droit International par Israël. Le Venezuela a rompu ses relations diplomatiques avec Israël en 2009 après sa campagne militaire à Gaza.

 En outre, le vote récent des Nations Unies sur a création d’un Etat palestinien et les efforts de la Palestine pour être reconnue internationalement reçoivent un grand soutien en Amérique Latine et au Venezuela.

 La prise du pouvoir par un dirigeant pro-étasunien au Venezuela impliquerait e renforcement d’une stratégie interventionniste qui priverait la Palestine de ses appuis en Amérique Latine.

 traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/07/venezuela-le-mossad-etait-derriere-la-derniere-tentative-de-coup-d-etat.html