Les experts qui en ont fait la demande affirment que le coup d’État en Bolivie a été soutenu par le président étasunien Donald Trump.